Quelques généralités à savoir sur les chats !

  • Le chat est un animal domestique très apprécié des français et à ce titre, il peuple largement nos habitats humains.
  • La croissance exponentielle du nombre de chats dans nos environnements amène une croissance au moins parallèle du nombre d’allergiques aux phanères de chat. L’allergène majeur du chat est le FeldI, glycoprotéine de poids moléculaires de 35kD. Elle est très présente dans les glandes salivaires, la peau du chat et les glandes sudoripares et sébacées.
  • On sait également que d’un chat à l’autre la quantité d’allergène produit varie de un à dix. On sait également que les mâles produisent plus de ces allergènes que les femelles et que les mâles castrés sont également moins riches en allergènes.
  • Les allergènes du chat restent présents longtemps dans l’habitat (entre 6 mois et deux ans), ce qui fait que même en cas de disparition du protégé l’allergie peut durer encore longtemps…
  • Il est usuellement conseillé de laver le chat une fois par mois mais il s’agit d’un conseil que je ne donne qu’en souriant (nda: vous avez déjà essayé de laver un chat? bon courage…).
  • Il est décrit des sensibilisations croisées avec les allergènes du chien. Comme quoi ils ne s’entendent pas si mal aprés tout. De nombreuses études montrent que les crèches et les écoles contiennent régulièrement des allergènes de chat et ce même s’il n’y en a pas à l’école.En effet les poils de chat sont fins et se transportent trés facilement du manteau à l’école, permettant ainsi de réaliser des sensibilisations chez des enfants qui n’ont pas de chats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *