chat

Cohabitation du bébé et du chat : quelles sont les précautions à prendre ?

Par mesure de précaution, il ne faut jamais laisser un bébé seul avec un chat. Cet animal est certainement gentil, mais il se comporte parfois de manière imprévisible.

Quelles sont les réactions imprévisibles d’un chat ?

chatLe chat peut uriner sur les affaires de votre bébé ou vomir sur lui. Cet animal est souvent sujet à des infections pouvant contaminer votre bout de chou. Toutefois, il ne faut pas attendre la manifestation d’une pathologie avant de l’éloigner du chaton. Ce dernier peut l’attaquer à tout moment au point de le défigurer par des griffures. Néanmoins, une telle situation ne risque de se produire que si le minou est acariâtre. Si par malheur il s’endort involontairement sur votre bébé, celui-ci s’expose à l’étouffement.

Vous devrez également vous assurer que le chaton ne circule pas dans la pièce où se trouve votre bébé, notamment quand il est sur son youpala. Il s’initie à la marche lorsqu’il utilise ce trotteur et si le minou passe devant lui, il risque de perdre sa stabilité. Il s’expose également aux chutes, si l’animal gêne ses mouvements. Il est conseillé de choisir le jouet d’éveil équipé d’une barrière de sécurité enveloppante et de patins antidérapants. Ces éléments préviennent et amortissent les éventuels chocs.

Comment assurer la cohabitation du bébé et du chat ?

Vous aimez votre bébé, mais vous aimez également votre chat. Dans ce cas, vous pouvez trouver un terrain d’entente pour que ces deux êtres puissent cohabiter sans risque. Faites sentir au chat l’odeur d’un vêtement de votre enfant. Lorsque cet animal s’approche de lui, il ne risque pas de lui faire du mal, surtout si vous le caressez au passage. Ne le grondez pas parce qu’il est malpropre et ne changez pas ses horaires de repas parce que vous êtes trop occupé à cajoler le nouveau-né. Le cas échéant peut conduire le minou à marquer son territoire.

Par prudence, même si le chaton apprécie le bébé, il est toujours préconisé de fermer la porte de sa chambre quand il dort.

Vous ne devrez pas forcer le contact entre le nourrisson et le chaton, car leur relation s’améliore avec le temps. Cela ne vous empêche pas de laisser votre boule de poils renifler votre petit bien souvent.

Pour minimiser les risques de réaction négative de la part de l’animal, vous pouvez pulvériser des solutions à base de phéromones sur les portes et les accessoires pour bébé avant son arrivée à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *